Accueil Cinéastes Projets Frères Gagné Art-Tiret À Propos

 


Accueil
 

Événement de l'automne 2018: Sous le thème QUARANTAINE/TOTEMS-mémoires la Bibliothèque de l’Annonciation annonce une rencontre avec les Frères Gagné les auteurs de MESUREUR DE MAUX, Vendredi le 2 novembre 2018, à la Bibliothèque L'Annonciation / Marchand, 230, rue L'Annonciation Sud, Rivière-Rouge (Qc).

Les Frères Gagné sont heureux d’annoncer un événement autour de Mesureur de maux un livre écrit par Jean , illustré et commenté par Serge avec des photos préparées par Errol. Cette publication a été rendue possible grâce à la décision de Serge Gauthier et Christian Harvey d’impliquer les Éditions Charlevoix comme éditeur de cette première édition.

Cette oeuvre décrite par les auteurs comme: une incursion dans le secret des écritures polyformes. Une Odyssée à nulle autre pareille. Une plongée au coeur des amis disparus et saluant au passage les nouveaux poètes arrivés dans le jardin intime de deux cinéastes un peu fous et qui jusqu’à leur dernier souffle clameront liberté et indépendance de la dépendance “, “un portrait inconnu de ce que nous sommes, aventuriers, patenteux, explorateurs, curieux et surtout amoureux de libertés et d’expressions poétiques explorant nos capacités d’humains à partager.”et par l’éditeur comme “une page d’histoire inédite ... leur vie, leurs élans passionnés, leurs rêves, beaucoup de leurs amis, de leurs moments intimes, leurs joies et leurs déceptions, toute une époque qui vibre et revit grâce à eux.”, sera présentée le 2 novembre 2018 à la Bibliothèque de l’Annonciation ( secteur Rivière Rouge) au 2230, rue L'Annonciation Sud, Rivière-Rouge (Québec) J0T 1T0, ce à partir de 16.00 .

Les auteurs seront sur place jusqu’à 19.00. Errol profitera de cette rencontre pour raconter en musique et paroles improvisées des impressions, des anecdotes autour de cette création.
contact
ERROL GAGNÉ 428-395-6955
France Mercure: 819 275-0069 animationbiblio@riviere-rouge.ca

 

REPÈRES BIOGRAPHIQUES

Errol Gagné (alias Errol Lorre), 1949, photographe, musicien et artiste multidisciplinaire
« Photographe du quotidien » (Patrick Straram le Bison Ravi)
Photographe principal des activités autour du Café/garage Conventum de 1970 à 1973 et de l’Atelier d’expression multidisciplinaire (1974-76). Ses archives contiennent plusieurs milliers de photos de cette époque.

Artiste multidisciplinaire qui touche à la photographie, à la musique, à la bande dessinée. Il a aussi été intervenant dans le réseau des affaires sociales, période où il a raffiné son approche de musicien a-typique qui aujourd’hui peut lire des partitions et tenir une voix tenor dans une chorale et de jouer dans un groupe rock.
Depuis 2015 il a organisé et réalisé le matériel photographique en collaboration avec ses frères Jean et Serge ;pour la tenue de 6 expositions sur le thème de la Quarantaine et l’exploration de la forme Totems, comme une réminiscence de ses origines Nipissing.
Présentement il travaille à une autre exposition dynamisée par le thème de l’enfance du regard, une série de plus de quarante photo 4x4 et 2x2.

1795 rue Claire, Terrebonne, J6X 2N4. Cell. 438-395-6955 / Tél. 450-492-0730
errollorregagne@gmail.com

Jean Gagné (1947) et Serge Gagné (1946), 
« les Taviani du Québec » (Russel Bouchard).
« Les porte-étendards du cinéma indépendant » (Serge Losique)
Cinéastes indépendants, originaires de Jonquière.
524 rue Principale, St-Ferdinand, G0N 1N0. 418-428-3406
dumieuz@gmail.com
cinematographiste@gmail.com

Dans une période où l’on n’hésite pas à sacrifier les idées et valeurs poétiques, nous nous demandons toujours, avec nos quelques films sous les bras, comment et pourquoi c’est toujours aussi toffe d’explorer les territoires de l’imaginaire par des voies différentes et plus aventureuses.
C’est le cinéma qui est pour nous le lieu privilégié et magique pour participer, par notre expression, à l’éclatement et au fractionnement des points de vues. C’est aussi le cinéma qui nous permet de porter notre charge d’angoisses collectives pour soulager quelques épaules fragiles.
Depuis 2015, dans la foulée de leurs dernières réalisations cinématographiques, Les Pales du mal et les Meutes du désordre, ils travaillent sur deux oeuvres majeures, soit une épopée autour de la parole citoyenne, Rang du où, là! et 4 très longs métrages, L’or là, à partir de l’adaptation en contemporain de la nouvelle de Maupassant, le Horla.

 

Responsables des Productions Cocagne
Ce site (cocagne.org)

 


Cinéastes IndépendantsQui sommes nous?

Nous sommes encore quelques-uns dans ce monde de la grande industrie qui est la nôtre, à nous entêter sur le pénible sentier rocailleux et c’est ce qui nous distingue. Nous ne nous déplaçons pas aussi vite que nos cousins de l’autoroute. Nous n’obtenons même pas autant de résultats, tout comme la petite exploitation familiale ne peut prétendre produire autant de récoltes ou engranger autant de profits que la grosse usine agricole. Et ce que nous produisons n’a aucune raison particulière, aucun droit, de se proclamer meilleur, simplement différent. Non, s’il est une excuse pour nous, c’est que nous suivons simplement la vieille tradition du pionnier, du non-conformiste, du réfractaire. Et puis nous sommes une espèce en voie d’extinction...
                                                                                                   Orson Welles